Accueil CARNETS Communiqués Interpellation de Madiambal Diagne : une atteinte inquiétante à la liberté de (...)
Interpellation de Madiambal Diagne : une atteinte inquiétante à la liberté de presse

Dakar, le 9 juillet 2004 – L’Association de la Presse Étrangère au Sénégal (APES) s’interroge sur les motifs qui ont mené à l’interpellation du directeur de publication du journal Le Quotidien.

Cet événement a toutes les apparences d’une manœuvre d’intimidation à l’endroit de notre confrère et constitue à ce titre une atteinte majeure à la liberté de la presse et donc, une entrave au droit du public à l’information.

L’APES note avec inquiétude une tendance à la hausse du nombre d’incidents de ce genre, ce qui ne nous semble pas digne de la grande démocratie qu’est le Sénégal. L’image du pays avait déjà été ternie à l’étranger au moment de l’expulsion en octobre dernier de notre consœur correspondante de RFI, Sophie Malibeaux. Sans être des citoyens au dessus des lois, les journalistes ne devraient pas être inquiétés pour avoir simplement fait leur travail : informer.

L’Association de la Presse Étrangère au Sénégal se sent solidaire de la rédaction du Quotidien, lui offre son soutien moral et souhaite que cet incident trouve rapidement un dénouement heureux.

Jean-François Bélanger
Président
Association de la Presse
Étrangère au Sénégal

© Copyright APES 2014 - Association des journalistes de la Presse Etrangère au Sénégal / Villa 253, HLM Grand-Yoff - B.P. 21714 Ponty, Dakar, SENEGAL.